Narcisse Paperwhite  :


Cette espèce est nommée Narcissus papyraceus. (Paper White)

On trouve cette espèce dans le commerce soit sous son vieux nom latin (Totus Albus) soit sous un nom anglais (Paper White). (Ce ne sont pas des noms de cultivars.)

Ce narcisse originaire du pourtour méditerranéen n'a pas besoin d'une période de froid pour induire la floraison. Il ne doit pas être mis au réfrigérateur. Il craint même le froid excessif.

La plante s'étiole si elle est mise au chaud en début de culture. La placer au frais la première semaine pour permettre l'enracinement, puis augmenter la température : À température fraîche (~ 12°C) les racines ont une bonne croissance tandis que le développement du feuillage est différé. À une température douce (~ 16-18°C) la croissance des feuilles et de la hampe florale est accélérée.
La plante fleurie fane plus vite à la chaleur ; la placer au frais la nuit pour la prolonger.

On ne peut cultiver cette espèce toute l'année en intérieur (trop de chaleur et manque de lumière) et l'y faire refleurir. On la plante donc au jardin après floraison.


Plantation  :

On peut mettre en culture les Paper White depuis septembre jusqu'en mars. Planter des bulbes tous les 15 jours permet d'en avoir en fleur de manière quasiment continue tout l'hiver.
Pour conserver les bulbes en attendant la plantation, les emballer dans un sac en papier ou un journal et les placer au sec, à la température d'un appartement. Si certains bulbes ont commencé à pousser, les planter en premier.

Compter un délais d'environ 4-6 (8) semaines entre la plantation et la floraison. Ce délais est fonction de la température, et sans doute du cultivar.

Méthode classique, en terre  :

Utiliser un pot ou récipient avec trou de drainage et une profondeur d'au moins 8 cm. Le remplir partiellement de terre humide ou mélange terre, sable, terreau. Y enfoncer les bulbes en tassant un peu le terreau, de sorte que leur sommet affleure environ le bord du pot. Placer les bulbes assez serrés, se touchant presque (prévoir la taille du pot et le nombre de bulbes en conséquence. Exemple : 3-4 bulbes dans un pot de 12 cm). Ajouter de la terre en laissant dépasser 1/3 de la hauteur des bulbes. Bien arroser et placer au frais à 12°C une semaine. Arroser dès que le mélange sèche sur 1 cm.


Méthode "sur l'eau"  :

Utiliser un récipient décoratif sans trou de drainage, par exemple en verre. Le remplir partiellement de gravier ou de jolies billes de verre coloré, que l'on couvre presque d'eau. Poser les bulbes en les calant dans les graviers, en prenant soins qu'ils soient tous à la même profondeurs : Le plateau (la base) de chaque bulbe devra affleurer l'eau. Placer les bulbes serrés "à touche-touche". Ajouter des graviers pour bien caler les bulbes. Placer au frais une semaine. Au début, maintenir régulièrement le niveau d'eau pour mouiller le plateau de tous les bulbes. Une fois les racines développées et plongeants dans l'eau, le niveau d'eau pourra être maintenu en-dessous des bulbes.

Inconvénient de cette méthode : les bulbes sont moins bien ancrés et les plantes développées risquent de verser. Cette méthode est moins conseillée si l'on veut replanter les bulbes au jardin.
Température ensuite

Après une semaine au frais, où la lumière comptait peu puisque les feuilles n'était pas développées, on déplace les pots vers un endroit très lumineux, derrière une vitre plein sud, et un peu plus chaud, 16-18°C environ. Il est prudent de tuteurer les plantes.

On peut dans une certaine mesure jouer sur la température pour accélérer ou ralentir la hampe et la faire fleurir au moment voulu.

Une fois la plante fleurie, la placer au frais, la nuit et quand c'est possible le jour. En effet, à la chaleur la hampe et les feuilles vont continuer de s'allonger, puis vont s'avachir (prévoir éventuellement un tuteur). D'autre part, les fleurs fanent plus vite à la chaleur.

Maintenir les arrosages comme dit plus haut.